La coordination oeil-main et comment aider votre enfant à la développer

La coordination oeil-main désigne le contrôle coordonné entre les mouvements des yeux et des mains. C’est la vision qui aide à guider les mouvements de la main. Il est primordial pour votre enfant de développer cette coordination pour l’aider à explorer le monde et à raisonner. Elle vient de paire avec la motricité fine, autre compétence clé du développement psycho-cognitif de l’enfant.

L’importance de la coordination œil-main

Tous les gestes que l’on fait au quotidien comme attraper une cuillère ou lancer une balle font intervenir la coordination œil-main. La vision guide la main vers l’objet désiré. Bien entendu, il n’y a pas que les yeux qui interviennent dans le mouvement de la main, d’autres parties cérébrales sont aussi responsables de le contrôler. Au fur et à mesure du développement du cerveau et de la vision, le bébé réalise des gestes de plus en plus précis.

Pour explorer le monde, mener des expériences, tirer des conclusions, le tout-petit nécessite cette coordination œil-main. Elle va lui permettre d’effectuer de nombreuses actions.

Les actions du quotidien comme porter sa cuillère jusqu’à sa bouche pour manger, ou manipuler un jouet.

Dessiner et écrire. Ce sont les yeux qui indiquent où placer la main et qui nous permettent de tracer des lettres. 

Le développement de la motricité globale nécessite une bonne coordination entre les yeux et la main, pour lancer ou attraper une balle par exemple.

La capacité à raisonner. Grâce à sa coordination œil-main, le tout-petit peut réaliser des expériences, explorer des objets et leurs propriétés en les manipulant. Il ne pourrait pas tirer des conclusions sur son environnement sans le toucher, comme par exemple déterminer le poids plus au moins lourd d’un objet.

Les étapes d’apprentissage de la coordination oeil-main, pas à pas

Entre 3 et 18 mois…

Avant ses 3 mois, le fonctionnement de la vision et des mains de l’enfant sont indépendants. Le tout-petit n’a pas encore conscience de son corps ni de la coordination de ses membres.

A partir de 3 mois, le tout-petit réalise qu’il peut exercer un contrôle sur les mouvements de sa main, il la dirige vers des objets sans grande précision.

Autour de 6 mois, le bébé est fasciné par les jouets qu’il peut faire bouger rien qu’en les touchant, comme les mobiles par exemple. 

Vers 8 mois, l’enfant saisit des objets en formant une pince avec son pouce et son index. Il peut saisir plusieurs objets en même temps et les faire passer d’une main à l’autre.

A partir de 10 mois, il développe son habilité à saisir les petits objets et réaliser certains gestes qui demandent de plus en plus de précision comme faire glisser un petit train sur des rails par exemple. 

A partir de 18 mois, Il apprend peu à peu à insérer un objet dans un trou selon sa forme. Il coordonne de plus en plus sa vision avec le mouvement de sa main : il reconnait la forme et l’orientation de l’objet puis le tourne avec sa main.  

Entre 2 et 4 ans…

A partir de 2 ans, il peut construire des tours en empilant plusieurs cubes qui s’emboîtent. Il commence aussi à manipuler des ciseaux avec ses deux mains et tourne les pages d’un livre. A cet âge, il commence à diriger le lancer d’objets dans une direction souhaitée. Il devient de plus autonome, il peut boire tout seul dans une tasse et utiliser bien que maladroitement une cuillère.

A partir de 3 ans, la coordination œil-main de l’enfant lui permet de réaliser des mouvements fins comme faire un collier de petites perles ou dévisser un couvercle. Il peut couper une feuille de papier avec des ciseaux et tourner les pages d’un livre une à une. Même s’il renverse encore de la nourriture, le tout-petit arrive à manger tout seul et à boutonner et déboutonner des vêtements avec des gros boutons. 

Vers 4 ans, on commence à distinguer chez l’enfant la préférence d’une main ou de l’autre pour réaliser des manipulations ou activités. Il améliore la précision de ses gestes, peut dessiner des formes, aime jouer avec la pâte à modeler et peut découper avec plus de précision. Il réussit de mieux en mieux à lancer et à attraper un ballon. 

À partir de cet âge, l’enfant à déja bien développer sa coordination oeil-main et peut désormais faire des manipulations toujours plus complexes en grandissant.

Les perles Lalaboom, adaptées pour toutes les étapes de la coordination œil-main

Nos perles sont idéales pour accompagner le développement de la coordination œil-main. 

A partir de 10 mois, votre tout-petit apprendra à assembler les perles entre elles. 
Autour de 15 mois, il pourra ouvrir et fermer les perles grâce à un simple mouvement de rotation.
A 18 mois, il commencera à mélanger les perles et créer de nouvelles formes selon ses envies.
A partir de 2 ans, il pourra stimuler sa créativité en créant des constructions variées. 
Dès ses 3 ans votre enfant pourra lacer les perles, première étape de l’apprentissage de l’écriture. L’activité parfaite pour développer la précision, la dextérité et la coordination oeil-main.